Retour sur la JNI du 7 avril 2022 sur le Big Data

La conférence sur le Big Data organisée à l’ENSCMu par les ingénieurs d’Alsace le 7 avril dernier a été suivie avec beaucoup d’intérêt par plus de 50 participants.

  • M. Le Sénateur L.Haye et M. Mathieu Munch  ont expliqué que le passage à l’ère numérique a engendré une envolée du nombre de données, entraînant le problème de leur protection (face à la cybercriminalité) et de leur stockage (pérennité, coût, énergie). L’utilisation d’ADN pour stocker des données pourrait constituer une innovation de rupture, susceptible de répondre à ces problématiques, mais il faudrait d’abord changer nos pratiques et mieux gérer le cycle de vie des données.
  • M. Jean François LUTZ, Directeur de recherche à l’Institut Charles Sadron (CNRS Strasbourg) a expliqué la synthèse de polymères numériques et la possibilité de stockage de textes, d’images et d’informations sécurisées dans ces macromolécules.

Il est donc désormais possible de stocker de l’information sur de l’ADN ou des polymères, afin d’obtenir un langage binaire lisible.

Ces 2 méthodes font l’objet d’actives recherches très prometteuses, en France tout particulièrement.